0

Ouvert de 10h à 17h

Dans les camps. Archéologie de l’enfermement

29 mars 2024 – 12 janvier 2025

Les camps de la Seconde Guerre mondiale sont des sites archéologiques comme les autres. Si certains centres de mise à mort sont devenus emblématiques de la terreur nazie, quantité d’autres lieux d’enfermement — camps de concentration, camps de travail forcé, camps de prisonniers de guerre — se sont peu à peu effacés de notre mémoire collective. Depuis plus de trente ans, les archéologues documentent les empreintes discrètes que ces aménagements précaires ont laissées dans le paysage.

Par une lecture des vestiges au ras du sol et un examen minutieux des masses d’objets recueillis le plus souvent dans les fosses dépotoirs, l’archéologie éclaire la vie quotidienne des détenu-es, souvent occultée dans les sources historiques et les témoignages oraux. Par un changement d’échelle et un basculement du regard, l’archéologie donne ainsi accès à des réalités banales, intimes ou prohibées.

Présentant 650 objets mis au jour lors des fouilles archéologiques de différents camps en Allemagne, en France et en Pologne, cette exposition nous confronte de façon tangible aux efforts déployés par des millions d’individus pour s’adapter et résister à l’enfermement collectif, la pénurie, la déshumanisation, la brutalité, l’angoisse, l’ennui et l’arbitraire.

Alors que la dernière génération des survivant-es de la Seconde Guerre mondiale s’éteint et que le vide laissé par le démantèlement de ces lieux de vie et de mort est progressivement rempli par de nouvelles constructions, vivre dans des camps marque encore l’existence d’innombrables êtres humains à travers le monde. C’est cette vie au quotidien, dévoilée par des objets infimes, que l’exposition Dans les camps. Archéologie de l’enfermement veut faire découvrir.

Les documentaires et les interviews présentés dans l’exposition sont disponibles ici.

Photo : Laténium, Guillaume PerretPhoto : Laténium, Guillaume Perret

Audioguide et podcast

En collaboration avec quatre classes d’enfants âgé-es de 8 à 11 ans, le Laténium a conçu un audioguide et un podcast pour explorer les thèmes de l’exposition. Dans le cadre d’ateliers philosophiques animés par la metteuse en scène Muriel Imbach et le créateur sonore Gérald Wang, les enfants ont réfléchi à des notions comme la privation de liberté, l’injustice, la créativité pour rester soi-même, ou la mémoire. En s’étonnant du quotidien des prisonnier-ères des camps et de ce que l’archéologie permet d’éclairer, les participant-es ont donné des réponses collectives à des questions essentielles. Alors que la vie dans des camps constitue aujourd’hui encore une réalité, les réflexions menées dans les ateliers philosophiques permettent aussi de donner du sens au monde qui nous entoure.

L’audioguide propose un parcours ludique, à hauteur d’enfant, parmi les 650 objets présentés dans l’exposition. Il est disponible gratuitement à l’accueil du musée.

Le podcast Objets enfermés. Les enfants racontent est disponible gratuitement sur le site du Laténium ou sur les plateformes d’écoute.

Catalogue d’exposition

Géraldine Delley (dir.), Dans les camps. Archéologie de l’enfermement, Hauterive, Laténium, 250 p., richement illustré, 2024.

Disponible dans le courant de l’automne 2024.

 

Visites et atelier

Informations et réservations: animation.latenium@ne.ch / 032 889 69 17

Visites accompagnées pour adultes

Pour aborder les thèmes sensibles de l’exposition, nous avons adapté la visite guidée pour en faire une visite accompagnée qui permet des moments de réflexions et d’échanges entre les participant-es. Le-la médiateur-trice culturel-le complète la visite par des explications relatives à l’archéologie contemporaine, aux différents sites, aux objets découverts ainsi qu’à la scénographie de l’exposition.

Durée : 45 minutes
Nombre : max. 20 pers.
Prix : CHF 85.- (+ entrées individuelles)

Visite accompagnée pour le jeune public

Cette visite guidée permet aux jeunes de réfléchir aux thèmes de l’exposition et d’échanger leurs idées et leurs émotions.
Les participant-es se familiarisent d’abord avec l’archéologie contemporaine, les découvertes et les différents types de camps. Ils-elles visitent ensuite l’exposition individuellement ou en petits groupes et peuvent poser des questions au-à la médiateur-trice. Finalement, les participant-es rendent compte de l’expérience vécue.

Âge : à partir de 14 ans
Durée : 1h
Nombre : max. 20 pers.
Prix : CHF 70.-

Atelier Dessiner pour exister

Cet atelier permet de découvrir les 650 objets de l’exposition par un autre regard : celui des dessins des personnes détenues. Contre les murs ou sur une carte postale, le dessin est un outil qui permet de mettre à distance le quotidien des camps mais aussi de résister aux conditions d’enfermement.
Pour débuter l’atelier, les enfants sont guidés dans l’exposition. Ils peuvent ensuite dessiner ou peindre leurs pensées et leurs émotions. Pour conclure, ils présentent leur dessin et partagent leur expérience.

Âge : à partir de 8 ans
Durée : 1h15 — 1h30
Nombre : max. 18 pers.
Prix : CHF 115.- (entrées incluses)

Revue de presse