0

Le Laténium est fermé

L’actu’ du Laténium

Les activités quotidiennes des collaborateurs et collaboratrices du Laténium, tant dans le domaine de la conservation des collections ou de leur étude scientifique, de la médiation archéologique, de l’accueil des publics ou de la communication participent au dynamisme du musée et au rayonnement du patrimoine. Avec ses compétences propres et dans son champ d’action, chacun et chacune contribue à faire du Laténium un espace de transmission, d’échanges et de rencontres autour de l’archéologie. A cela s’ajoutent les nombreux partenariats du musée qui contribuent à alimenter de nouveaux projets et à rendre l’archéologie aussi vivante !

Septembre 2021

L’émission Histoire vivante de La Première propose une série consacrée aux Lacustres, à l’occasion des 10 ans de l’inscription des sites palafittiques au patrimoine mondial de l’UNESCO. Du Néolithique jusqu’à la fin de l’âge du Bronze, entre 4’400 et 750 av. J.-C., de nombreuses populations se sont implantées sur les rives des lacs et dans les zones marécageuses, tout autour des Alpes. Grâce à la richesse et à la diversité des trouvailles lacustres, ces sites livrent des enseignements précieux sur la vie quotidienne et l’organisation sociale des communautés humaines.

Laurent Huguenin-Elie a rencontré Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, Pierre Corboud, archéologue et Philippe Nicolet, réalisateur du film documentaire « Mémoires d’outre-lacs : A la redécouverte des habitats sur pilotis ».

Août 2021

Nous avons la profonde tristesse d’annoncer le décès de Michel Egloff, qui s’est éteint jeudi 29 juillet 2021, à 80 ans, après quelques mois de maladie affrontée avec sérénité.

Fondateur du Laténium, ancien directeur du musée, archéologue cantonal et professeur à l’Université de Neuchâtel, Michel Egloff s’est distingué par sa contribution inestimable à l’essor des recherches archéologiques régionales, par son engagement infatigable pour la valorisation du patrimoine et par le succès de ses efforts pour le rayonnement culturel du canton de Neuchâtel.

Au fil de sa carrière, il a connu de nombreuses marques de reconnaissance : officier dans l’ordre des Palmes académiques, lauréat du Prix de l’Institut neuchâtelois, titulaire de la Médaille de la médiation archéologique de l’Union internationale des sciences préhistoriques, il a connu la consécration en 2003, lorsque le Laténium s’est vu décerner le Prix du Musée du Conseil de l’Europe. Homme d’une grande culture, meneur-né à l’autorité implacable mais capable d’un humour pince-sans-rire très fin et d’un charme redoutable, Michel Egloff était doté d’une énergie hors du commun, qu’il a mise au service d’une véritable vision de l’archéologie. A ses yeux, le travail pratique sur le terrain devait en effet dialoguer avec les approches académiques plus théoriques en vue du développement des méthodes de recherche, et l’innovation scientifique la plus pointue devait être combinée avec un intense travail de divulgation publique. Pour lui, le Laténium constituait l’aboutissement de cette vision : un musée populaire, étroitement inséré dans la recherche scientifique internationale, au service de la sauvegarde de ce patrimoine régional auquel il était si fortement attaché.

Portrait Michel Egloff - Jean Mayerat

Juillet 2021

Parution du catalogue de  l’exposition “Des choses”, présentée au Laténium du 28 mai 2021 au 9 janvier 2022.

Sciences de la collecte par excellence, l’archéologie a fondé une grande partie de sa connaissance sur la comparaison et la constitution de séries d’artefacts. Aujourd’hui encore, ces deux dimensions sont au cœur de la pratique disciplinaire. Mais que faire alors des objets singuliers et insolites qui ne valent que pour eux-mêmes ? Les 51 contributions d’archéologues et d’historiens réunies dans cet ouvrage proposent des lectures originales de tels cas particuliers. Partant des objets et couvrant un spectre chronologique très long – du Paléolithique à l’époque contemporaine -, ces éclairages originaux et stimulants bousculent les cadres dominants de la discipline et soulignent le potentiel narratif des objets archéologiques.

“Des choses. Une archéologie des cas à part”, sous la direction de Géraldine Delley, 448 pages, Laténium éd., Hauterive, 2021.
Le catalogue est en vente au prix de CHF 25.- (disponible à la boutique du Laténium ou en ligne)

Juillet 2021

Reconnaissance fédérale pour le Laténium : la Confédération suisse reconduit son soutien financier au Laténium pour quatre années supplémentaires.

Dans le cadre d’un concours lancé par l’Office fédéral de la culture, le dossier présenté par le Laténium a été évalué favorablement par un nouveau collège d’expert.e.s indépendant.e.s. Suite aux subventions accordées déjà depuis 2018, le soutien de la Confédération sera donc prolongé jusqu’en 2026 !

Latenium Estival

Juillet 2021

Du 13 juillet au 6 août 2021, le Laténium présentera une deuxième édition du Laténium Estival.

Performances artistiques, ateliers pour enfants, cours de yoga et piste de pétanque animeront le parc archéologique situé au bord de l’eau, face au grandiose panorama des Alpes. En résonance avec les lieux et les collections du musée, la programmation du Laténium estival réserve aux publics des moments inoubliables à vivre à fleur d’eau !

Bousculer, éclairer, interpréter le musée et son parc archéologique, telles sont les ambitions du Laténium estival. Il constitue une parenthèse durant laquelle artistes et publics s’approprient le parc mais aussi le musée et ses collections. Pour enrichir l’expérience de visite et multiplier les regards que l’on peut porter sur l’archéologie, les artistes invité-e-s se sont inspiré-e-s des thématiques de l’exposition, des lieux ou encore, de la nature environnante.

Découvrir la programmation

Juin 2021

L’archéologie près de chez vous, journal publié par le Laténium à l’occasion des Journées européennes de l’archéologie.

L’archéologie, ce n’est pas juste un thème de films d’aventure… ou des tas de vieux objets dormant dans des vitrines poussiéreuses: ça se passe au quotidien, près de chez vous, comme vous le verrez au fil des pages de ce journal publié à l’occasion des Journées européennes de l’archéologie 2021. Vous y rencontrerez des étudiantes, des conservatrices, des spécialistes des sciences naturelles et des archéologues !

Si vous souhaitez le recevoir par courrier postal, écrivez-nous : latenium@ne.ch.

Lire le journal en ligne

 

Le Laténium dispose de riches archives qui permettent d’étudier l’histoire des pratiques archéologiques et l’histoire des collections du musée neuchâtelois. Ici l’une des aquarelles réalisées par L. Favre qui illustre l’ouvrage emblématique de Edouard Desor « Le Bel Âge du Bronze » publié en 1874.

Mars 2021

Scientific Collections on the Move : Provincial Museums, Archives, and Collecting Practices (1800-1950)

Depuis peu, le Laténium est partenaire d’un projet européen (programme Marie Curie), intitulé « Scientific Collections on the Move : Provincial Museums, Archives, and Collecting Practices (1800-1950) ». Financé pour quatre ans par le Conseil de l’Europe, ce projet regroupe une quinzaine d’institutions académiques et muséales européennes et américaines (Allemagne, Argentine, Italie, Espagne, France, Mexique et Suisse), sélectionnées pour la richesse et l’intérêt de leurs collections ainsi que pour la valeur de leurs recherches dans le domaine de l’histoire des sciences et des pratiques de collection. Aux côtés des manifestations scientifiques, le projet inclut de nombreux échanges et séjours d’études (analyses archivistiques et matérielles), ainsi que des formations fondées sur le partage d’expériences et la transmission de savoir-faire liés à la conservation, à l’étude et à la valorisation des collections muséales anciennes.

Janvier 2021

10 ANS D’INSCRIPTION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

Il y a 10 ans, précisément le 27 juin 2011, les « Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : 111 sites du Néolithique et de l’âge du Bronze localisés en Allemagne, en Autriche, en France, en Italie, en Slovénie et en Suisse, forment depuis un bien sériel transnational du patrimoine mondial. De nombreux événements spécifiques auront lieu autour des Alpes à l’occasion de cette année de jubilé.
Les collections présentées au Laténium, les habitats reconstitués dans le parc archéologique et les études scientifiques conduites ici font de notre musée un pôle majeur pour la mise en valeur et la sauvegarde de ce patrimoine archéologique d’importance mondiale.

Janvier 2021

LES TRAVAUX SE POURSUIVENT AUTOUR DE LA PROCHAINE EXPO DU LATÉNIUM

L’exposition “Des choses” (28 mai 2021 – 9 janvier 2022) présentera au public des objets archéologiques déroutants, voire dérangeants, dont la singularité les confine souvent au registre de l’anecdotique ou du « divers » : un petit lot de sable blanc rapporté d’un long voyage et retrouvé dans un habitat de l’âge du Bronze sur le Plateau suisse, une baguette d’if malhabilement taillée par un enfant pour jouer à l’arc il y a 5000 ans, une collection d’oursins fossiles réunie voici 3000 ans dont on s’est inspiré des formes pour décorer des fusaïoles en terre cuite à l’âge du Bronze, …

Pour en savoir plus

11 décembre 2020

LE LATÉNIUM FAIT VIVRE L’ARCHÉOLOGIE DANS LES CLASSES DU CANTON

Alors que l’accès aux musées pour les classes d’école est difficile – voire impossible – depuis le début de la pandémie de COVID-19, le Laténium propose de faire vivre l’archéologie au-delà de ses murs en allant à la rencontre des élèves des écoles obligatoires du canton pour animer des ateliers didactiques ou créatifs. Habituellement proposés au Laténium, ils ont été adaptés pour être animés en classe. Muni.e.s d’une valise comprenant le matériel nécessaire, les guides du musée se déplacent aux quatre coins du canton pour partager avec les enfants et leurs enseignants.es un moment privilégié.
Communiqué de presse

11 décembre 2020

RÉALISATION D’UN NOUVEAU CLIP PROMOTIONNEL

Profitant de la fermeture imposée par les mesures cantonales dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, le service de communication du Laténium a investi les espaces du musée pour les besoins d’un tournage. Il s’agissait de réaliser un clip devant servir les efforts de promotion institutionnelle à l’échelle nationale et supra-nationale. Pensé comme un véritable produit d’appel à l’intention de nouveaux primo-visiteurs, il vise à faire connaître le musée en évoquant une plongée dans le temps, sans parti pris chronologique ou scientifique. L’esthétisme des lieux, de la scénographie et des objets archéologiques a dirigé les prises de vue.

Dès le 19 novembre 2020

LE VAL-DE-TRAVERS EN LONG ET EN LARGE

Entre 2018 et 2020, l’Institut d’archéologie de l’Université de Neuchâtel, en collaboration avec la section Archéologie de l’Office du patrimoine et de l’archéologie du canton de Neuchâtel (OPAN), a mené trois campagnes de prospection dans le Val-de-Travers, intégrant à chaque fois huit étudiants en archéologie. Ces explorations ont permis de documenter l’occupation de cette région au cours des millénaires. Un premier aperçu de ces découvertes est présenté dans un petit espace d’exposition que deux étudiantes en archéologie ont réalisé dans le cadre d’un stage de muséologie au Laténium. Ce projet leur a permis de vivre de A à Z le processus scientifique, de la recherche à la transmission des résultats au public.
L’exposition est visible durant les heures d’ouverture, dans le hall d’entrée du Laténium.

16 septembre 2020

LE LATÉNIUM SIGNE LA CHARTE DE L’INCLUSION CULTURELLE

La «Charte de l’inclusion culturelle» a été rédigée en collaboration avec des institutions culturelles, des personnes en situation de handicap ainsi que des acteurs.trices de la culture et du social. Elle décline l’inclusion culturelle en neuf principes, qui servent de repères aux partenaires.
Le label “Culture inclusive” du Service Culture inclusive de Pro Infirmis est attribué à des institutions culturelles de tous les domaines. Les partenaires s’engagent à développer la participation culturelle des personnes en situation de handicap à tous les niveaux de leur institution et de manière durable. Le Laténium porte le label depuis 2018.