0

Open from 10.00 to 17.00

Opening times, admission fees and access

Museum opening times

⚠ BREAKING NEWS – the Celts of La Tène area, in the heart of the museum, is undergoing work and can be partially visited.

Open from Tuesday to Sunday 10.00-17.00.
Closed on Mondays.

The Laténium is closed on 25th December and 1st January.
The Laténium is open on Easter Monday and Whit Monday.

Dogs are not allowed in the Laténium, except for dogs for the visually impaired. Dogs are allowed in the Café du Laténium.

Archaeological park

Free entry

Audio guide

If you would like to be guided through the permanent exhibition, you might like to consider renting an audio guide: you will learn more about 50,000 years in less than an hour!

Price : CHF 5.-

UNESCO World Heritage Ticket

Discover amazing treasures with the UNESCO World Heritage ticket!
Book your ticket online

Extend your visit

Extend your visit to the museum by discovering sites and landscapes that echo the collections of the Laténium.

Admission fees

Adults CHF 9.-
Students, seniors, unemployed CHF 5.-
Children (from 7 to 16 years) CHF 4.-
Families (2 adults + children) CHF 20.-

Group rates, from 10 people upwards

Adults CHF 6.-
Students, seniors, unemployed  CHF 4.-
Children (from 7 to 16 years) CHF 2.-

Free admission

Every first Sunday of the month. And on that day at 11:00, we offer a free tour that sheds light on a particular object in the museum or the park.

Swiss museum pass, Raiffeisen, ICOM, AMS, Cultural GANeuchâtel Tourist card, Neuchâtel museum card,

Archéone member “Laténium” coin (on sale at the museum cash desk).

“Etoile Filante” card

Care-givers or people accompanying people with disabilities.

Discount

KulturLegi Caritas

 

 

 

 

 

 

Getting to the museum

Laténium
Parc et musée d’archéologie
Espace Paul Vouga
2068 Hauterive

The Laténium is located in Hauterive, on the shores of Lake Neuchâtel (3 km from Neuchâtel town centre).

By public transport 

By train

Railway station CFF Neuchâtel then funicular (Fun’ambule) to the university and bus line 101in the direction Marin, “Laténium” bus stop

Regional railway station BLS St-Blaise-Lac followed by a 20 min-walk to the Laténium using the path along the lake shore.

By bus

Line 101, “Laténium” bus stop

Ondes vertes

By ship

From spring to autumn the trip from Neuchâtel to Hauterive is free of charge. For the return trip passengers have to show their entry ticket to the museum.

Soft mobility

Path along the lake from Neuchâtel or St-Blaise

A “Neuchâtelroule” station is available at the port at Hauterive (at the eastern entrance of the archaeological park).

www.neuchatelroule.ch

By car

Parking at the port at Hauterive (fee charged).

From 1st April to 31st October CHF 1.- / 8.00-18.00.
From 1st November to 31st March CHF 0.50 / 8.00-18.00.

Find us on Google maps

Upcoming events

De Préfargier à La Tène : balade archéologique

L’intérêt architectural de l’ancien hôpital psychiatrique de Préfargier est largement reconnu. On ignore toutefois souvent la valeur patrimoniale du site archéologique où celui-ci a été implanté. Dès le milieu du 19e siècle, les rives du bout du lac de Neuchâtel ont révélé d’innombrables vestiges préhistoriques, qui n’ont été que partiellement explorés. C’est surtout le site de La Tène qui doit retenir l’attention. Ce site est en effet le gisement de référence pour le second âge du Fer européen. Mondialement célèbre, La Tène constitue un véritable « lieu de mémoire », qui a inspiré de nombreux artistes-peintres, des écrivains, etc.
Au cours de cette balade le long des rives du splendide parc de Préfargier, Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, évoquera l’impact paysager majeur de la Correction des Eaux du Jura (1868-1879) et les fluctuations historiques de la ligne de rivage du lac de Neuchâtel. Nous nous déplacerons ensuite jusqu’à la plage du camping, où il présentera le site de La Tène, qui est mis à l’honneur dans l’exposition “Entre deux eaux : La Tène, lieu de mémoire”.

La balade est gratuite.
Inscription obligatoire au 032 889 69 17 / inscriptions.latenium@ne.ch avant le jeudi 13 octobre en nous laissant vos coordonnées : nom, prénom et numéro de téléphone portable.

Time : From 14h00 to 16h00

Un romancier rythmologue: Louis Favre et les rythmes du "bon vieux temps"

Conférence de François Friche, docteur en littérature française de l’Université de Neuchâtel, enseignant au Lycée Jean-Piaget.

« Où s’arrêtera-t-on ? » se demande Louis Favre à la fin de sa vie, témoin de l’arrivée des automobiles sous ses fenêtres et des vitesses qui augmentent. Si le monde s’accélère autour de lui en cette fin de XIXe siècle, une multitude de rythmes semblent à l’inverse se perdre, laissés sur le bord de la route du Progrès. L’écrivain neuchâtelois, observateur attentif – et passionné – de sa région et des mutations qu’elle connaît, tentera d’en garder une trace dans ses écrits. Ce sont ces traces que nous suivrons en flânant à ses côtés à travers quelques-uns de ses romans, mais aussi dans ses archives personnelles. Né à Boudry le 17 mars 1822, Louis Favre fête cette année ses 200 ans : l’occasion de questionner l’auteur et son rapport… au temps.

La conférence est suivie d’une verrée.
Gratuit, sans inscription préalable.

Time : 18h15

La guerre à la trace. Le trophée celtique de La Tène.

Guillaume Reich, docteur en archéologie, ingénieur, CNRS, Maison des Sciences de l’Homme Mondes, Nanterre (France).

Mythique à plus d’un titre, le site de La Tène, en pays neuchâtelois, ne saurait représenter le Second âge du Fer dont il est pourtant devenu éponyme. Accumulation éparse de mobilier hétéroclite, donnant presque l’image d’un cabinet de curiosités, les vestiges ont fait l’objet de multiples interprétations depuis leur découverte en 1857. L’essentiel du gisement a été mis en place à l’articulation des 3e et 2e s. av. n. è. Y domine la composante martiale, qu’il s’agisse des armes du combattant gaulois, du fourniment du guerrier ou des objets que l’on imagine aisément dans des bagages militaires antiques. Des corps humains, essentiellement masculins, et des restes d’animaux, principalement des chevaux, témoignant tous d’actions violentes, s’ajoutent à l’ensemble, et s’insèrent dans un réseau de structures en bois dont la restitution demeure complexe. Pour y voir plus clair, Guillaume Reich propose de revenir sur la méthode de tracéologie qu’il a mise en place pour analyser les centaines d’armes de La Tène. Ces dernières font ressortir, à travers leurs détails, des témoignages inédits sur les techniques martiales des Celtes anciens, permettent de mieux comprendre l’art de la guerre au cours de l’Antiquité et éclairent sur la fonction du site de La Tène.

La conférence est suivie d’une verrée.
Gratuit, sans inscription préalable.

Time : 18h15