0

Open from 10.00 to 17.00

Events

Errances dans les méandres du temps

Errances dans les méandres du temps nous conduit sur des lieux que le photographe Noé Cotter côtoie depuis son enfance. Son exploration nous mène des profondeurs du lac de Neuchâtel aux cavités des gorges de l’Areuse. L’exposition réunit 28 grands formats, exposés dans le parc archéologiques (entrée libre).
Cette série a été a été réalisée en 2020, dans un contexte de sédentarité forcée qui faisait de l’activité artistique une puissante échappatoire. Elles nous invitent aujourd’hui à découvrir des paysages en apparence familiers, où les pistes sont brouillées par des jeux d’échelles déroutants. La contemplation de ces lieux réputés proches produit une sensation d’exotisme qui vient questionner nos géographies intimes.

Certaines zones du parc ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Entre deux eaux. La Tène, lieu de mémoire

Cette exposition aura pour thème la mise en valeur de l’impact culturel et scientifique des recherches conduites sur le site de La Tène, un gisement emblématique de la préhistoire celtique. Elle sera inaugurée le samedi 14 mai dès 18h, à l’occasion de la Nuit des musées neuchâtelois.

Découvert en 1857 sur les rives du lac de Neuchâtel, La Tène est l’un des sites archéologiques les plus célèbres de Suisse. Dans le jargon scientifique, la « culture de La Tène » désigne la civilisation celtique qui est attestée sur une grande partie de l’Europe, des îles britanniques à l’Anatolie et de la péninsule ibérique jusqu’aux marges de l’Ukraine. Grâce à la richesse du gisement et à l’état de conservation exceptionnel des matériaux, ce sont en effet les trouvailles effectuées sur ce gisement neuchâtelois qui ont servi à définir le second âge du Fer européen (env. 450-50 av. J.-C.).

Time : From 10h00 to 17h00

SITES PALAFITTIQUES PRÉHISTORIQUES AUTOUR DES ALPES - visite guidée

A l’occasion des Journées du Patrimoine mondial de l’UNESCO, découvrez le quotidien des habitants des villages lacustres du Néolithique et de l’âge du Bronze.
Les collections présentées au Laténium, les habitats reconstitués dans le parc archéologique et les études scientifiques conduites ici font de notre musée un pôle majeur pour la mise en valeur et la sauvegarde de ce patrimoine archéologique d’importance mondiale.

Visite gratuite, sans inscription préalable.

Time : 15h30

De Préfargier à La Tène : balade archéologique

L’intérêt architectural de l’ancien hôpital psychiatrique de Préfargier est largement reconnu. On ignore toutefois souvent la valeur patrimoniale du site archéologique où celui-ci a été implanté. Dès le milieu du 19e siècle, les rives du bout du lac de Neuchâtel ont révélé d’innombrables vestiges préhistoriques, qui n’ont été que partiellement explorés. C’est surtout le site de La Tène qui doit retenir l’attention. Ce site est en effet le gisement de référence pour le second âge du Fer européen. Mondialement célèbre, La Tène constitue un véritable « lieu de mémoire », qui a inspiré de nombreux artistes-peintres, des écrivains, etc.
Au cours de cette balade le long des rives du splendide parc de Préfargier, Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium, évoquera l’impact paysager majeur de la Correction des Eaux du Jura (1868-1879) et les fluctuations historiques de la ligne de rivage du lac de Neuchâtel. Nous nous déplacerons ensuite jusqu’à la plage du camping, où il présentera le site de La Tène, qui est mis à l’honneur dans l’exposition “Entre deux eaux : La Tène, lieu de mémoire”.

La balade est gratuite.
Inscription obligatoire au 032 889 69 17 / inscriptions.latenium@ne.ch avant le jeudi 23 juin en nous laissant vos coordonnées : nom, prénom et numéro de téléphone portable.

Time : From 14h00 to 16h00

Conférence de Marc-Antoine Kaeser - La Tène, un lieu de mémoire aux origines de l'archéologie celtique

Implantée à l’embouchure de la Thielle, à l’extrémité nord-est du lac de Neuchâtel, La Tène a été découverte en 1857. Après les premières « pêches lacustres » et parallèlement à d’intenses pillages encouragés par l’abaissement artificiel du niveau du lac de Neuchâtel (1868-1879), ce site majeur a fait l’objet d’explorations archéologiques répétées, jusqu’au début du 21e siècle. Il a livré des milliers d’objets exceptionnellement bien conservés, principalement des armes (épées, lances, boucliers, etc.), mais aussi des outils et de la parure, ainsi que de nombreux ossements, humains et animaux. S’agissait-il d’un habitat fortifié, d’un poste de douane, d’un entrepôt commercial, d’un arsenal, d’un lieu de bataille ou d’un sanctuaire dédié aux divinités celtiques de la guerre ?
Dans sa conférence, Marc-Antoine Kaeser proposera une réponse à cette question, fondée sur l’examen de la longue histoire des recherches conduites à La Tène – des premières découvertes jusqu’aux ambitieuses collaborations internationales mises sur pied dès 2007 pour la réévaluation du site, dans le cadre d’un projet soutenu par le Fonds national de la recherche scientifique, avec le concours de nombreux partenaires scientifiques, en Suisse et à l’étranger.

La conférence se déroule dans l’auditoire Michel Egloff. Gratuit, sans inscription préalable.

Time : 19h00

Un romancier rythmologue: Louis Favre et les rythmes du "bon vieux temps"

Conférence de François Friche, docteur en littérature française de l’Université de Neuchâtel, enseignant au Lycée Jean-Piaget.

« Où s’arrêtera-t-on ? » se demande Louis Favre à la fin de sa vie, témoin de l’arrivée des automobiles sous ses fenêtres et des vitesses qui augmentent. Si le monde s’accélère autour de lui en cette fin de XIXe siècle, une multitude de rythmes semblent à l’inverse se perdre, laissés sur le bord de la route du Progrès. L’écrivain neuchâtelois, observateur attentif – et passionné – de sa région et des mutations qu’elle connaît, tentera d’en garder une trace dans ses écrits. Ce sont ces traces que nous suivrons en flânant à ses côtés à travers quelques-uns de ses romans, mais aussi dans ses archives personnelles. Né à Boudry le 17 mars 1822, Louis Favre fête cette année ses 200 ans : l’occasion de questionner l’auteur et son rapport… au temps.

La conférence se déroule dans l’auditoire Michel Egloff.
Gratuit, sans inscription préalable.

Time : 18h00